eau ou HA de romarin

Publié le par magicmina.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

apiculture-romarin-abeille-mellifere-plante-romarin.jpgHA home made de romarin, ses vertus en cuisine,en tisanes ,et en HA sont multiples

 

j'en fait souvent dans mes alambics,mes petits enfants ,13 et 10 ans se lavent le visage avec cet HA

je préfère,avec les rameaux car les fleurs,sont très parfumées et ils n'aiment pas trop.

 

  • Astringent, il redonne du tonus à la peau.

  • Il régule les sécrétions de sébum.

  • Purifiant, il assainit les peaux à problème et contribue à faire remonter les impuretés à la surface et à désobstruer les pores.

  • Antioxydant, il aide la peau à se régénérer et à lutter contre les effets du vieillissement.

  • Tonique, il possède une action bénéfique sur le cuir chevelu en prévenant la chute des cheveux et les pellicules.

Indications

  • Peaux mixtes

  • Peaux à tendance acnéique

  • Peaux matures, manquant de tonus

  • Cuirs chevelus à problème (irrités, gras, pellicules...)

  •  

  • Nettoyant pour les peaux mixtes : nettoyez votre peau avec des cotons imprégnés d'hydrolat de Romarin.

  • Pur en vaporisation sur la peau de votre visage et de votre cou après les avoir nettoyés. Appliquez ensuite votre crème ou huile de soin immédiatement sur la peau humide.

  • Incorporé en phase aqueuse dans vos formules cosmétiques maison, il est idéal pour composer :

    • un déodorant

    • un soin purifiant

    • une crème fluide pour peaux mixtes ou à problème

    • une lotion matifiante

    • un gel raffraîchissant

  • En masque pour le visage ajouté à de l'argile jaune ou verte.

  • En fumigation ou en compresse chaude pour ramener les impuretés à la surface, décongestionner les pores, tonifier et redéfinir la peau.

  • Activateur du métabolisme et énergisant, il aide à réguler la prise de poids et la rétention d'eau avant les menstruations.

  • Stimulant du système cardiovasculaire.

  • Régénérant hépato-biliaire, il participe à l'évacuation des toxines et stimule le foie, la vésicule biliaire et les fonctions rénales.

  • Expectorant et mucolytique, il contribue à dégager les bronches et les voies respiratoires.



Mode d'emploi et conseils d'utilisation

  • Par voie interne (en cas de troubles hépatiques, d'acné....) : chaque jour mélangez 1 cuillère à soupe dans 1 litre d'eau, à boire tout au long de la journée en cure de 20 jours lors des changements de saisons.

  • Prise de poids avant la menstruation : 10 jours avant, et pendant la période des règles, mélangez chaque jour 1 cuillère à soupe dans 1 litre d'eau et boire tout au long de la journée.

  • Quelques gouttes dans chaque narine chaque matin en hiver pour garder les voies aériennes propres, dégagées et hydratées et combattre les congestions dues au chauffage central.

  • Une cuillerée à café par grande tasse pour une boisson tonique et dynamisante qui peut remplacer le café ou le thé du matin. S’utilise également après les repas à la place du café pour une bonne digestion.



Et pour une jolie histoire

Les Romains la dédiaient à Vénus. C’est pourquoi, plus tard, à partir du Moyen Age, les bouquets de mariées mêlaient roses et brins de romarin. Ce romarin dont les jeunes garçons amoureux déposaient des bouquets aux portes des jouvencelles pour lesquelles ils se consumaient d’amour.

Par extension, comme il favorisait le passage d’un état à un autre, il devint un symbole de fertilité et de vie après la mort et du bouquet de marié, il passa entre les mains des morts, entre les grains du chapelet. C’était la plante des dieux lares à Rome et c’est, encore maintenant pour les chrétiens, celle des Rameaux que l’on accroche au crucifix après qu’elle soit bénie.

Toutes ces qualités firent qu’en Gironde autrefois, pour conjurer le mauvais sort, on conseillait de porter sur soi dans un sachet, trois feuilles de romarin, de sauge et de laurier. Si ça n’éloignait pas les esprits malins, ça parfumait toujours un peu.

On lui a toujours prêté des vertus médicinales. : le romarin est stimulant, antispasmodique et accroît la sécrétion biliaire. En usage interne, une infusion de 10 gr par litre soulage les coqueluches, l’asthme et les vomissements nerveux, et en dosage plus puissant : 30 gr elle combat la grippe.


En usage externe,

25 gr de feuilles de romarin, mises à bouillir 5 minutes et à infuser 15 minutes dans un demi litre de vin rouge, donneront une décoction à utiliser en compresses chaudes sur les entorses, foulures et torticolis. Cette même décoction a des pouvoirs antiseptiques et cicatrisant, en gargarisme soigne les aphtes et les maux de gorge et concentré dans un bain fait du bien aux rhumatisants et aux affaiblis grâce à ses vertus stimulante et résolutive. Les auteurs anciens assuraient que l’eau dans laquelle des fleurs et feuilles de romarin ont infusé toute une nuit fortifie la vue et la mémoire, reprenaient ils les croyances de la Grèce Antique quand les étudiants portaient des couronnes de romarin en période d’examens ? Le romarin connut son heure de gloire au 16ème siècle avec la célèbre « Eau de la reine de Hongrie » ainsi nommée parce qu’Isabelle, reine de Hongrie préparait elle-même cet élixir qui lui avait rendu la jeunesse et la santé, en soulageant des douleurs rhumatismales, alors qu’elle avait fêté ses 70 ans. Cette fameuse eau n’est rien d’autre qu’une distillation de macération de fleurs de romarin dans l’alcool, il faut en prendre 3 cuillerées à dessert par jour dans un verre d’eau.


voyons ses usages culinaires.

Le romarin est un condiment dont l’usage apparaît dans les livres de cuisine à partir du 17ème siècle. Il s’utilise frais, si vous avez la chance d’en avoir dans votre jardin ou sur votre terrasse, ou sec. Pour conserver son parfum légèrement aigre-doux, il faut le mettre à sécher dès la cueillette. Originaire des bords de la Méditerranée, il est tout d’abord recommandé avec l’agneau et le porc rôtis, les gibiers et les poissons, parfume les mitonnades de tomates et donc la ratatouille provençale et le riz. Comme il a été acclimaté dans des régions plus septentrionales, il aromatisera subtilement les haricots blancs ou les pommes de terre. Le romarin, infusé dans le lait, fera de délicieux sorbets et de non moins bonnes crèmes. Souvent, on donne à brouter du romarin en grande quantité aux lapins avant de les tuer pour parfumer leurs chairs. C’est également une excellente plante mellifère avec laquelle on peut faire des miels très parfumés.
Le romarin aromatisera de son léger parfum votre cuisine tout en préservant votre santé, n’hésitez pas à en mettre des brins dans vos plats et dans vos tisanes où il se révèle un précieux allié pour votre santé.(Ségolène Lefevre)

050518_romarin_1.jpg

 

 














Commenter cet article

yeyou2 20/04/2011 18:10



En culture on récolte le romarin en fin d'été (Août), et les Huiles essentielles sont uniquement dans les feuilles, contrairement à la Lavande (récolte en fin de floraison)


En plus on laisse butiner les insectes à une période où il n'y a pas beaucoup de fleurs!!!


Je suis producteur-distillateur "www.fermedesaussac.fr" mais j'essaie de respecter tout ce qui est vivant, je prélève mais aussi je plante et protège. amicalement



magicmina.over-blog.com 20/04/2011 18:34



alors là c'est bien ce que je faisais avec le romarin et la lavande,


de plus je respecte beaucoup les abeilles


merci encore de ta visite,et de tes conseils



gene83 09/02/2011 18:32



quel bel et instructif article !! mais pour les novices tu devrais éviter les abreviations


bisous



magicmina.over-blog.com 10/02/2011 07:32



merci



letis 09/02/2011 18:15



J'aime beaucoup le romarin en fumigation pour le visage 



magicmina.over-blog.com 10/02/2011 07:32



oui aussi